Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

3 habitudes alimentaires qui nous font vieillir plus vite

Ces habitudes alimentaires qui nous font vieillir rapidement

L’alimentation est indispensable pour le bon fonctionnement de notre organisme. Le corps humain est une merveilleuse machine. Mais certains aliments ont des effets nocifs sur nos différents organes et nous font vieillir rapidement. Voici 3 habitudes alimentaires qui accélèrent le vieillissement de notre organisme.

Publicité
Publicité
Publicité

Lire aussi : Astuces pour mieux consommer les fibres

1/ Le sucre provoque des rides

Les méfaits de l’excès de sucre sur l’organisme sont nombreux. Consommer beaucoup de sucre génère un vieillissement cellulaire accéléré. Le fructose et le glucose provoquent dans la glycation des protéines, c’est ce phénomène qui est derrière la génération des toxines qui détériorent le collagène de la peau qui devient moins élastique. Résultat, les rides apparaissent plutôt que prévu !

Lire aussi : Pourquoi la consommation des lipides est-elle bonne pour la santé ?

2/ Ne pas consommer du bon gras altère la mémoire

Il y a le bon et le mauvais gras. Les personnes qui ont le moins de chance d’être atteintes de la maladie d’Alzheimer sont celles qui consomment le plus de DHA, un acide gras polyinsaturé (Oméga-3) qu’on retrouve dans les poissons gras. Ceux qui mangent du poisson gras au moins une fois par semaine, ont 35% de risque en moins de perdre la mémoire.

Lire aussi : Le poisson : est-il bon pour la santé ?

3/ Ne pas consommer assez de protéines

Les besoins en protéines augmentent avec l’âge. Un être humain âgé de 50 ans et plus a besoin de 20% de plus de protéines qu’une personne plus jeune. Les protéines sont indispensables pour notre organisme pour préserver la masse musculaire et éviter les chutes et les fractures.

À Découvrir Aussi