Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Air Algérie : la reprise des vols se précise

Air Algérie : vers une date de reprise des vols

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présidé, dimanche 4 octobre, une réunion du Conseil des ministres, selon un communiqué de la Présidence de la République.

Le transport aérien au menu

Publicité

L’ordre du jour a porté sur l’examen d’un nombre de dossiers, dont le dossier du transport aérien à la lumière des propositions contenues dans le plan d’action du ministre du secteur, s’inscrivant dans le cadre de la nouvelle approche socio-économique. Un plan relatif à la modernisation du mode de gestion de la Compagnie nationale de navigation aérienne, au renouvellement de la flotte aérienne, à l’ouverture de nouvelles liaisons internationales et la création d’un hub aéroportuaire en Algérie afin d’augmenter le transit notamment d’usagers africains, et veiller à l’exploitation rationnelle des aéroports intérieurs pour pouvoir fournir de meilleures prestations en fret et voyage.

Le conseil des ministres a ordonné la réouverture des aéroports intérieurs fermés depuis mars dernier et la création de compagnies spéciales en vue d’assurer le service de transport aérien interne pour créer une dynamique économique et absorber le chômage.

Également, il sera question, comme décision prise en Conseil des ministres, de revoir en profondeur la politique de gestion de la compagnie aérienne nationale Air Algérie, à l’effet, cite le chef de l’État, de se mettre en position de concurrence avec les compagnies étrangères.

Une autre décision concernera la réduction du nombre de ses agences commerciales à l’étranger, ainsi que la préparation d’une plateforme pour un hub aéroportuaire de l’Algérie à Tamanrasset en collaboration avec les spécialistes et experts pour accéder aux marchés africains.

Le conseil des ministres est favorable pour l’ouverture de nouvelles lignes, notamment vers les Amériques et l’Afrique.

Air Algérie : Après l’ouverture des frontières, 40% des vols seulement

La compagnie nationale dit ne pas pouvoir se prononcer sur la date de la reprise des vols car la décision d’ouvrir l’espace aérien est la prérogative du président de la République. Cependant, Air Algérie se dit prête à la reprise des vols dès l’annonce de la réouverture des frontières.

Toutefois, selon son porte-parole : « Si les frontières aériennes sont ouvertes, nous le ferons dans les 30% de notre programme habituel, et nous ne pouvons pas dépasser le maximum de 40% à la fin de 2020 ».

Il n’est pas non plus possible de revenir au programme de vols pour 2019, que ce soit pour Air Algérie ou d’autres compagnies aériennes internationales, avant 2023 ou jusqu’en 2025, à l’exception des vols cargo et de l’évacuation des ressortissants algériens.

Que disent les hautes autorités de l’Etat ?

Pour les hautes autorités de l’Etat et le Comité scientifique, chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, la reprise des vols et la réouverture des frontières est  étroitement liée au nombre de contaminations au covid-19 enregistrées en Algérie, dans les pays étrangers en général et en France en particulier ; étant un pays qui abrite beaucoup d’Algériens. Selon eux, cette décision est toujours au profit du peuple algérien, car il est impossible de mettre en danger la vie des citoyens algériens, de crainte de se retrouver face au cauchemar de la deuxième vague du Covid-19, que les pays voisins en souffrent actuellement, en raison de l’ouverture de leurs frontières.

Lire aussi : Air Algérie : vers une reprise progressive des vols

À Découvrir Aussi