PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Air Algérie : les pertes, vols annulés et le nombre de clients à rembourser

Air Algérie – pertes, nombre de vols annulés, nombre de passagers à rembourser

Les secteurs économiques, notamment les transports, le tourisme, la restauration et l’hôtellerie, ainsi que le secteur de l’énergie, ont enregistré des pertes financières en raison des mesures préventives visant à faire face à la pandémie du coronavirus, a déclaré ce samedi, le ministre des Finances Ayman ben Abdou Rahman.

Publicité
Publicité
Publicité

D’importants chiffres liés aux pertes enregistrées dans le secteur économique inclus dans le rapport du Comité ministériel mixte pour l’atténuation des effets de la pandémie sur l’économie nationale (supervisé par le ministère des Finances) qui a été présenté lors de la réunion du Premier ministre avec des représentants des partenaires sociaux et des négociants économiques.

En effet, dans le secteur des transports, la compagnie nationale Air Algérie a enregistré entre le 18 mars et le 30 avril, 16,31 milliards de dinars, et s’attend à ce que ces pertes passent à 35 milliards de dinars en fin d’année (sans calculer les remboursements potentiels aux clients). Cela survient après l’annulation de 4 357 vols au cours de cette période, ce qui représente 1,07 million de sièges.

Il est important de rappeler que la compagnie est toujours clouée au sol et son redémarrage dépend de la réouverture des frontières algériennes qui restent toujours fermées et aucune date n’a été donnée par les hautes autorités de l’Etat.

À Découvrir Aussi