Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Attentat de Paris : un Algérien arrêté puis relâché

Attentat de Paris : un Algérien arrêté puis relâché

Hier, vendredi 25 septembre, en fin de matinée, une attaque a eu lieu, à rue Nicolas Appert, dans le 11e arrondissement de Paris près des anciens locaux de Charlie Hebdo. Deux personnes sont gravement blessées à l’arme blanche. Au total, sept personnes sont en garde à vue

Publicité

Un homme a été interpellé à proximité de la place de la Bastille. Âgé de 18 ans, il est né au Pakistan. Il s’agit de l’auteur principal des faits. Il ne présentait « aucun signe de radicalisation et n’était pas fiché S.

Un Algérien arrêté puis relâché

Peu après l’attaque, un autre homme, un Algérien de 33 ans, a également été placé en garde à vue afin de procéder à un certain nombre de vérifications sur ses relations avec l’auteur principal, puis relâché. Son avocate parle d’un héros. Le suspect est devenu un « jeune homme héroïque qui a tenté d’arrêter l’assaillant ». Selon elle, le jeune homme de 33 ans s’est présenté à la police pour témoigner avant d’être arrêté, « menotté, cagoulé devant les caméras, placé en garde à vue malgré les témoins et les vidéos ». « Il sort ce soir épuisé et choqué », ajoute-elle.

Selon une source proche du dossier, son récit qui consiste à dire qu’il a été témoin, qu’il a poursuivi l’auteur de l’attaque et a ensuite été menacé, a été corroboré par l’enquête’ dans cette agression qui a fait deux blessés graves dans l’équipe de l’agence Premières lignes, rapporte l’AFP.

 Selon les informations de BFMTV, le principal suspect aurait reconnu les faits. Le jeune homme dit avoir 18 ans et être d’origine pakistanaise. Il se trouve en situation régulière sur le territoire français.

À Découvrir Aussi