Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Boire beaucoup d’eau peut être dangereux pour la santé : voici pourquoi

Boire beaucoup d’eau peut être nocif pour notre santé

C’est la canicule et il est important de bien s’hydrater, surtout si l’on pratique un sport. Mais attention, boire beaucoup est risqué pour notre santé, insistent les scientifiques.

Le fait de trop s’hydrater peut avoir de très graves conséquences, mais pourquoi ?

Publicité

 Lorsque l’on boit trop d’eau, la quantité de sodium va être diluée, sa concentration va donc diminuer : c’est l’hyponatrémie. L’hyponatrémie entraîne l’infiltration d’eau dans toutes les parties du corps, y compris dans le cerveau, par un phénomène qui s’appelle l’osmose. La pression qui s’exerce alors sur le cerveau, emprisonné dans la boîte crânienne, entraîne des conséquences neurologiques.

Quels sont les symptômes ?

Ce déséquilibre est susceptible d’entraîner :

  1. Des problèmes neurologiques car les cellules ne peuvent plus fonctionner correctement, explique le Pr Éric Pautas, gériatre à l’hôpital Charles Foix à Ivry-sur-Seine (APHP) ;
  2.  Une somnolence ;
  3. Un sentiment de fatigue extrême ;
  4.  Des troubles de la vigilance, et une confusion peuvent alors survenir et aboutir à des chutes. L’hospitalisation est souvent nécessaire et peut durer une dizaine de jours.

En conclusion, sachant que le rein a la capacité de filtrer ou d’excréter environ 1 litre d’eau à l’heure, dès que cette quantité est dépassée, on s’expose à une accumulation de liquide dans le corps, fait savoir Charles Bourque, dont l’équipe mène des recherches sur la surhydratation.

À Découvrir Aussi