PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Ce qu’il faut savoir pour bien cuisiner l’ail

Ce qu’il faut savoir pour bien cuisiner l’ail

L’ail donne un bon goût pour tous les plats. Il s’accommode de mille façons, vert, blanc, violet, rose, à chacun sa spécificité… Qu’il soit haché, en tête confite entière, ou en purée, voici nos secrets pour le couper, le cuire, l’associer… et finalement le sublimer.

>>> Lire aussi : Mon ail a germé : pourrais-je le consommer sans danger ?

Comment couper l’ail ?

Publicité
Publicité
Publicité

Tout d’abord, choisissez une gousse d’aspect ferme et renflé. Pour que l’ail soit digeste, veillez à enlever le germe avant de l’utiliser. Pour cela, coupez la gousse en deux dans le sens de la hauteur et dégagez le germe avec la pointe d’un couteau. L’ail utilisé comme aromate sert à parfumer une autre préparation (jus de viande, soupe, ragoût…). Dans ce cas, sa texture importe peu. Pourtant, de nombreuses découpes existent et vous devez en choisir une. Pour cela, fiez-vous à un principe simple – qui vaut pour tous les aliments : celui de la surface d’échange. Plus l’ail est découpé finement, plus il transmet d’arômes. Le goût sera puissant avec un mixage, un peu moins pour un hachis, encore moins en écrasant une gousse du plat du couteau… Mais attention : la découpe déclenche une réaction enzymatique qui rend l’ail âcre. Seule la cuisson peut la stopper : l’ail coupé ne doit jamais attendre.

>>> Lire aussi : Ail : les pouvoirs ignorés d’un super-aliment

Comment cuisiner l’ail ?

Non, nous ne conseillons pas de croquer une gousse crue. Cette idée n’est utile qu’à ceux qui souhaitent écarter un rendez-vous. Mais l’ail mérite d’apparaître sur nos tables dans sa forme quasi originale.

  • Cru, l’ail peut être , pelé, émincé, pressé dans un presse-ail, coupé en rondelles dans les salades, frotté dans un plat ou sur du pain, confit…
  • Des éclats d’ail insérés à l’aide d’un couteau dans la viande parfument cette dernière.
  • Le classique ail en chemise est une gousse non épluchée, généralement cuite au four en même temps que le rôti (poulet, agneau, porc…) qu’elle accompagne. Ce traitement m’attendrit et l’adoucit… Vous pouvez aussi l’enfourner seule, ou mêlée à des légumes coupés à la même taille : enrobez-les d’huile et faites-les passer 15 à 20 min dans un four à 200°C (surveillez la cuisson).
  • La tête d’ail confite est la version la plus simple. Découpez un chapeau au tiers de la hauteur de la tête, arrosez d’huile et salez. Enfermez les bulbes recomposés dans de l’aluminium et faites cuire à 180°C pendant 45 minutes.

L’ail en condiment

L’ail cuisiné en condiment n’est plus visible alors que son goût est très présent. Purée ou crème d’ail seront délicieuses avec une pièce de bœuf, mais aussi pour relever vos salades. Faites blanchir 3 à 4 fois les gousses et pressez-les lorsqu’elles sont tendres. Si vous souhaitez une préparation plus douce, faites cuire les gousses dans de la crème fraîche avant de les mixer.

>>> Lire aussi : Cette erreur à éviter quand on cuisine avec de l’ail 

À Découvrir Aussi