PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Coronavirus : c’est quoi un cas contact et que faire ?

Coronavirus : c’est quoi un cas contact et que faire ?

Dans le monde entier, il y a une hausse dans le nombre de contaminations de coronavirus. Surtout le nombre de personnes-contacts à risque qui continue à augmenter. 

Publicité
Publicité
Publicité

Selon les statistiques en France, 10 malades du coronavirus contaminent 13 personnes. Quand faire le dépistage ? Est-on prioritaire ? Qu’est-ce qu’un cas contact « à risque » ? Comment bénéficier d’un arrêt de travail ? Enfant cas contact, que faire ?

>>> Lire aussi : Covid-19 : le vinaigre blanc et l’eau de Javel sont-ils conseillés pour tuer le virus ?

Cas contact : quelle est la définition exacte ?

Un cas contact est une personne qui a été au contact d’un cas positif à la Covid-19. Plus précisément, il s’agit d’une personne qui -en l’absence de mesures de protection efficaces pendant toute la durée du contact (vitre, masque chirurgical, FFP2, grand public porté par le cas ou par la personne contact) :

  1. A partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable ;
  2. A eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades).
  3. A prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins ;
  4. A partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel …) pendant au moins 15 minutes avec un cas ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement ;
  5. Est élève ou enseignant de la même classe scolaire (maternelle, primaire, secondaire, groupe de travaux dirigés à l’université).

Notez bien que les personnes croisées dans l’espace public ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque.

Cas contact et test positif au Covid-19 : quelles mesures ?

La personne doit être isolé au moins 7 jours. La fin de la période d’isolement doit s’accompagner, durant les 7 jours pleins suivants, du port du masque chirurgical et du strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique.

Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement de 7 jours pleins débutera à partir du jour du prélèvement positif. En cas de survenue de symptômes, la période d’isolement devra être rallongée de 7 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.

Cas contact et test négatif : qu’est-ce qui se passe ensuite ?

Chez une personne contact à risque, la période d’isolement est de 7 jours pleins en cas de test RT-PCR négatif à 7 jours du dernier contact avec le cas.

Durée de l’isolement : combien de temps, avant/après le test ?

En France, à partir de septembre 2020, l’infection du Covid-19 ne nécessite plus 14 jours (quatorzaine) d’isolement, 7 jours suffiront . Pour se repérer, le ministre de la Santé Olivier Véran, a annoncé que « L’isolement, c’est (pendant) 7 jours après l’apparition des symptômes quand on est malade. L’isolement, c’est (pendant) 7 jours après un test positif quand on est asymptomatique. Et, l’isolement, c’est (pendant) 7 jours après le dernier contact avec une personne malade après réalisation d’un test à 7 jours. » 

Cas contact au travail : que faire ? 

Le retour en entreprise qui s’est accéléré en septembre a augmenté le nombre de cas contacts entre collègues de travail.

Si on est cas contact dans une entreprise : « Pour éviter de contaminer à leur tour d’autres personnes, les personnes contact doivent rester isolées jusqu’aux résultats du test de dépistage, même si elles ne présentent pas de symptômes. Elles ne doivent pas se rendre sur leur lieu de travail. » explique l’Assurance Maladie sur son site internet.

Enfant cas contact : que faire, à l’école ? 

Jusqu’aujourd’hui, les enfants jeunes ne sont pas à risque de forme grave du SARS-CoV-2. Les données montrent que le risque de transmission existe principalement d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte. Lorsqu’un enfant est positif, il doit être isolé 7 jours chez lui, mais les autres enfants de sa classe pourront normalement continuer à se rendre à l’école. Si au sein de la même classe, on trouve trois cas de Covid-19 confirmés, alors tous les élèves doivent être confinés. Quant à l’enseignant, il ne sera pas considéré comme un « contact à risque ». 

>>> Lire aussi : Covid-19 : à partir de combien de temps un malade n’est plus contagieux ?

À Découvrir Aussi