Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Coronavirus : peut-on se contaminer avec son masque ?

Masque de protection – contamination

Le masque est devenu l’élément essentiel dans la protection contre le coronavirus. Plusieurs études attestent de son efficacité. Pourtant, d’autres scientifiques dénoncent et mettent en gardent contre la fausse sécurité conférée par le port du masque. Une protection qui ne marche que dans certains cas et qui peut être dangereuse dans d’autres.

Publicité

Dans une récente étude sur sept types de masques (médicaux et faits maison), Une équipe d’ingénieurs de l’université Heriot-Watt d’Édimbourg a découvert qu’ils pouvaient tous limiter la propagation de la COVID-19. Cependant, certains de ces masques ont laissé l’air s’échapper par l’arrière et les côtés.

Les masques testés se sont avérés limiter le flux vers l’avant du souffle expulsé, mais aussi générer des jets de fuite de grande portée sur le côté, derrière, au-dessus et en dessous. Il a été démontré qu’une respiration lourde et une toux, en particulier, génèrent d’intenses jets vers l’arrière. Les chercheurs recommandent alors à rester toujours devant un porteur de masque.

L’étude a révélé aussi qu’une l’extubation d’un patient, peut augmenter le risque de propagation du COVID-19. Les simulations ont montré que la toux qui accompagne régulièrement l’extubation a pour effet d’envelopper les personnes se trouvant à proximité dans l’air expiré par les patients. Ce qui favorise la transmission du virus.

À Découvrir Aussi