Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

La Suisse ne veut pas plus d’immigration que nécessaire

Suisse immigration

Karin Keller-Sutter, cheffe du Département fédéral de justice et police s’est réjouie du retour à la liberté pour les citoyens et les entreprises suisses qui pourront bientôt recommencer à recruter hors du pays, rapporte le quotidien suisse Le Temps.

Publicité

Le Conseil fédéral a pris la décision que les demandes de travail déposées par les ressortissants européens seraient à nouveau traitées dès le 8 juin. Par ailleurs, les travailleurs en provenance d’autres États pourraient demander un emploi si leur activité répond à un besoin urgent.

 « C’est un pas de plus vers le retour de la libre circulation des personnes. Nous continuons cependant d’adhérer au principe selon lequel le Conseil fédéral ne désire pas plus d’immigration que nécessaire aux besoins de l’économie, ni de sous-enchère salariale. », a déclaré la conseillère fédérale.

L’exécutif a en outre signalé que toutes restrictions d’entrée et d’admission sur le marché du travail suisse concernant les Etats de la zone Schengen devraient être levées avant le 6 juillet. 

Enfin, la bonne nouvelle pour les titulaires d’un permis de séjour ou d’une admission à titre provisoire est qu’ils pourront à nouveau reprendre les démarches de regroupement familial. Aussi, les personnes n’ayant pas achevé leur formation pourront revenir la terminer.

En revanche, pour l’exécutif, « la crise sanitaire n’est cependant pas encore terminée ». Ainsi, les ressortissants de certains pays à risques pourraient être soumis à des mesures sanitaires spéciales.

À Découvrir Aussi