Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Déconfinement, rentrée scolaire, réouverture des frontières et rapatriement : que dit le comité scientifique ?

Déconfinement, rentrée scolaire, réouverture des frontières et rapatriement : que dit le comité scientifique ?

Ce mercredi 30 septembre, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a pris, une série de dispositions relatives à l’allègement des mesures de confinement liée à l’évolution de la situation sanitaire, ont indiqué les services du premier ministre dans un communiqué relayé par l’Agence de presse officielle (APS).

Quelles sont les mesures prises par le Premier ministre ?

  1. La liste des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile passe de 18 à 11 wilayas. Il s’agit de : Bouira, Tebessa, Médéa, Illizi, Boumerdes, El Tarf, Tindouf, Tipaza, Ain Defla et Relizane.
  2. La reconduction, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er octobre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h, pour huit (8) wilayas. Il s’agit de : Bejaia, Blida, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Annaba et Oran.
  3.  L’application, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er octobre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h au lendemain 06h pour trois (3) wilayas enregistrant une recrudescence des cas de contamination, à savoir : Batna, Sétif et Constantine.
  4. La levée de la mesure portant interdiction de la circulation du transport urbain collectif public et privé durant les week-ends.
  5. L’interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncision et autres événements, a été maintenue.
Publicité

Dans un entretien accordé à TSA, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi du Covid-19, revient sur plusieurs points importants qui font débat ces derniers jours. Il évoque un déconfinement progressif par wilaya selon l’évolution sanitaire de la pandémie du coronavirus. C’est la stratégie tracée par le président de la république et appliquée par le gouvernement.

Quelle perspective pour la rentrée scolaire ?

Les autorités n’ont pas encore fixé la date définitive de la rentrée scolaire de l’année scolaire 2020 – 2021. Cela se fera sur la base des données relatives à la situation sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. Pour Berkani, « il est prématuré d’envisager une rentrée scolaire durant ce mois d’octobre », a-t-il estimé. La rentrée pourrait avoir lieu en novembre, mais il a précisé que la décision de la date de la rentrée revient au gouvernement tout en rappelant le rôle du comité scientifique, qui est « un rôle technique, de renseignement et d’explication », a-t-il indiqué à TSA.

Et la situation sanitaire dans le pays ? 

Selon le Dr Berkani, la situation épidémiologique est stable et rassurante malgré le déconfinement et l’ouverture de plusieurs lieux publiques comme les plages et autres. Toutefois, la vigilance est recommandée car le virus est toujours là et on ne peut pas se permettre de ne pas porter le masque et de ne pas respecter les gestes barrières.

La réouverture des frontières ?

Le membre du comité scientifique, Dr Berkani rappelle que c’est grâce à la fermeture des frontières au détriment de l’économie du pays que l’Algérie a pu maitriser la situation sanitaire liée au Covid19, contrairement à plusieurs pays dont ceux du Maghreb, qui ont rouvert leurs frontières aux étrangers et qui font aujourd’hui face à un rebondissement des cas infectés par le coronavirus.

Vu la situation sanitaire dans certains pays avec lesquels l’Algérie entretient des échanges importants, aucune date ne peut être avancée pour le moment, selon Berkani, « Et même s’il y aura reprise, ce ne sera pas 40 vols quotidiens, pour des raisons simples : les avions ne seront pas occupés totalement et les aéroports auront des protocoles sanitaires… Par conséquent, la fréquence ne sera pas énorme », a-t-il précisé.

Les rapatriements ?

« Le gouvernement devrait procéder au cas par cas et prévoir des vols spéciaux sous réserves de protocoles sanitaires », a déclaré le Dr Berkani. 

Selon lui, Les familles bloquées à l’étranger qui sont dans l’urgence de rentrer au pays pour divers motifs, leurs cas doivent être traités par nos représentations diplomatiques, a insisté le médecin.

Concernant les cas non urgents comme ceux qui veulent effectuer rendre visites à leurs familles, Berkani leurs rappelle que la situation actuelle ne leur permet pas car ce n’est pas le moment. En rappelant, que depuis mars dernier et la fermeture des frontières l’Algérie a effectué le rapatriement de plus de 30 000 ressortissants algériens bloqués à travers le monde.

À Découvrir Aussi