Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

France – Titres de séjour : les étrangers priés de déclarer leur amour à la préfecture

France – titres de séjour – une préfecture crée la polémique

Une capture d’écran du site demarches-simplifiees.fr partagée des centaines de fois depuis une publication de la préfecture de l’Essonne sur Twitter, mercredi 17 juin. L’encart vide d’un formulaire est précédé de la consigne : « Merci d’indiquer un argumentaire de 30 lignes sur votre amour de la France, des valeurs républicaines et tout particulièrement de la préfecture de l’Essonne et de ses agents. » 

Publicité
Publicité
Publicité

L’internaute qui le signale précise qu’il s’agit d’une demande formulée aux étrangers sollicitant un titre de séjour auprès de la préfecture d’Evry.

Face aux nombreuses réactions et l’indignation exprimée par les internautes et les associations qui viennent en aides aux sans-papiers, la préfecture de l’Essonne a indiqué dans un communiqué ce vendredi 19 juin 2020, que la phrase a été retirée.

La préfecture d’Evry reconnait l’existence du texte et assure qu’il s’agissait d’« une initiative individuelle inappropriée » qui fait l’objet d’« aucune validation ». Les défenseurs des droits des étrangers confirment que rien dans le droit ne prévoit cette exigence.

« Cette demande d’argumentaire, qui ne correspond évidemment à aucune exigence légale ou réglementaire figurait dans une version en cours de test (…). La portion de texte en question relève d’une initiative individuelle inappropriée qui n’avait bien sûr fait l’objet d’aucune validation. »

La préfecture a indiqué que cette demande est apparue « le 15 juin ». Ce jour-là, le ministère de l’Intérieur a mis en ligne plusieurs nouveaux outils pour faire ses démarches à distance. La préfecture de l’Essonne a fait de même « au niveau local ». Tout ceci « a occasionné de nombreuses modifications sur le site de la préfecture » et celles-ci ont été « effectuées en peu de temps et par un seul agent », explique la préfecture.

À Découvrir Aussi