Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

France – universités : les frais de scolarité vont-ils augmenter ?

Les frais de scolarité – France

Bonne nouvelle. Les frais d’inscriptions à l’université en France, n’augmenteront finalement pas la rentrée prochaine, a annoncé ce mardi 19 mai, son ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal.

Publicité

« Le décret prévoit que les droits d’inscription soient indexés sur l’inflation mais pour la rentrée prochaine, nous allons déroger à cette règle et veiller à ce qu’il n’y ait pas d’augmentation des droits d’inscription pour les étudiants », a assuré le ministre. Une exception qui sera faite suite à la situation sanitaire actuelle. Le coronavirus a renforcé la précarité des jeunes étudiants, parmi eux 20% vivent sous le seuil de pauvreté.

« Le gouvernement travaille plus largement à faire d’autres propositions pour accompagner cette rentrée », a-t-il ajouté.

Des frais d’inscription qui devaient augmenter de 1,2% à la rentrée 2020-2021, suite à une mise en application d’un arrêté publié le mois d’avril de l’année dernière, qui prévoit une indexation de ces frais sur « l’indice national des prix à la consommation » et que les frais soient réévalués chaque année en janvier pour la rentrée suivante.

Le 12 mai dernier, le ministère français de l’enseignement supérieur a indiqué via une circulaire les frais d’inscriptions qui concerne les diplômes de licence, master et doctorat, qui s’élèvent à 172 £ en licence, 246 £ en master et 385 £ en doctorat contre 170£, 243£ et 380£ pour l’année 2019-2020. Une augmentation contestée par les syndicats et qui l’ont jugée « inacceptable », et qui ont demandé son annulation, « la suspension de cette mesure est nécessaire mais pas suffisante, il faut abroger cet arrêté », a déclaré Mélanie Luce, présidente du syndicat des étudiants, UNEF.

La réaction du ministère de l’enseignement a vite fait son effet, en annonçant que « les frais d’inscription à la rentrée prochaine sont gelés et sera accompagné par des mesures qui visent à lutter contre la précarité des étudiants », a affirmé le ministre.

À Découvrir Aussi