Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Réforme de l’immigration au Québec : les étudiants et les travailleurs grands perdants

Immigration au Québec – des procédures plus strictes

Le Canada accueille quelques-unes des meilleures universités du monde. Le nombre d’étudiants étrangers qui étudient au Canada excède les 300 000 et ce chiffre ne cesse de croitre.

Publicité

Les étudiants étrangers doivent payer des droits de scolarité fixés par le ministère de l’Education et de l’enseignement supérieur. Il faut compter plusieurs milliers de dollars de droits de scolarité auquel viendront s’ajouter des frais d’admission, d’inscription, de matériel pédagogique, d’assurance maladie et hospitalisation et autres. Les droits de scolarité ne comprennent pas non plus les frais de nourriture, Un étudiant étranger qui veut postuler au programme de l’expérience québécoise (PEQ) dans le but d’obtenir une résidence permanente devra désormais avoir travaillé durant au moins un an. La durée de l’expérience de travail varie selon le type de diplôme.

Une année d’expérience sera demandée, dans les deux années précédant la demande, pour ceux qui ont obtenu un baccalauréat, une maitrise, un doctorat ou un diplôme d’études collégiales techniques.

Le PEQ était, initialement, une voie rapide vers l’immigration permanente. Québec s’engageait, à délivrer un certificat de sélection (CSQ) en moins d’un mois. De son côté, le Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ), qui accueille habituellement la majorité des immigrants économiques du Québec, connaît actuellement un délai d’analyse d’environ 6 mois, a annoncé le ministre québécois de l’immigration. Désormais, ce délai de 6 mois sera également en vigueur dans le nouveau PEQ. En revanche, rien n’a été formulé pour les étudiants étrangers qui ne sont pas encore diplômés mais qui sont déjà scolarisés dans la province.

Ces étudiants qui obtiendront un diplôme dans les prochains mois et qui souhaiteront présenter une demande de sélection permanente dans le PEQ diplômé, se verront appliquer les règles qui seront en vigueur au moment de la présentation de leur demande, confirme Elisabeth Gosselin, porte-parole du ministre Jolin-Barrette.

Les associations étudiantes, Force jeunesse, l’Union étudiante du Québec et la Fédération étudiante collégiale du Québec, ont formulé une demande auprès du ministre pour considérer les heures travaillées à titre de stage comme expérience de travail.

À Découvrir Aussi