PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Les compagnies aériennes face à l’épreuve du coronavirus

Les compagnies aériennes face à l’épreuve du coronavirus

La crise sanitaire du coronavirus n’a épargné aucun secteur, dont le secteur aérien. Les compagnies aériennes du monde entier ont fait les frais de cette épidémie. La pandémie du Covid19 oblige, aujourd’hui, les décideurs des compagnies aériennes, des constructeurs d’avions, des aéroports, des transitaires et des autres partenaires de l’industrie aéronautique à repenser la manière dont ils mènent leurs activités et à réévaluer et reconfigurer leurs relations commerciales.Avec des caisses vidées par des semaines de confinement et des Licenciements, baisse considérable de réservation, des avions qui volent vides, c’est la pire crise qu’a connu le secteur aérien depuis des décennies.

 Quel est l’impact de la crise sanitaire sur les compagnies aériennes ?

Publicité
Publicité
Publicité

Selon une étude du cabinet d’analyse sur le tourisme ForwardKeys publiée jeudi et portant sur les prix des billets au départ de la France, de l’Allemagne, des Pays-Bas et de la Grande-Bretagne vers les quatre principales destinations d’Europe du sud -la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne-, les prix ont été inférieurs de 15% en août à ceux de la même période l’an dernier.Les prix les plus bas ont été relevés sur les liaisons entre le Royaume-Uni et la Grèce, avec -35% par rapport à 2019.Les vols entre la Grande Bretagne vers l’Italie ou l’Espagne, d’Allemagne vers la Grèce ou le Portugal ou encore de France vers la Grèce ou des Pays-Bas vers l’Espagne ont vu les prix tomber de 25% par rapport à l’an dernier, constate Forward Keys.

Comment éviter un effondrement des compagnies aériennes ?Pour tenter de sauver le secteur aérien d’un effondrement certain suite à la désastreuse crise engendrée par le Covid19, les compagnies « low cost » ont décidé de ne pas croiser les bras. En effet, le PDG de la compagnie irlandaise des prix bas, Ryanair a lancé une vente de billets à prix cassés. Jeudi, la low-cost irlandaise a lancé une nouvelle campagne de promotion. Il s’agit « d’un billet acheté, un autre offert », dans le but d’attirer plus de clients.De son côté, EasyJet, « Il faut inciter nos voyageurs à reprendre l’avion et le prix est un facteur », a confirmé dans un entretien à l’AFP Reginald Otten, directeur général adjoint de la compagnie britannique easyJet.« Mais au-delà des prix bas, il s’agit aussi pour les compagnies de se concentrer sur les routes les plus rentables », ajoute-t-il.Les choses ne semblent pas être en faveur des compagnies aériennes car plusieurs restrictions liées au voyage sont imposées telles comme la fermeture des frontières et la quarantaine exigée au passager, ajouté à cela l’obligation d’un test PCR négatif au Covid19, réalisé au moins 48 heures avant le vol. Ce qui n’insiste pas les voyageurs à se déplacer.

Les compagnies tentent de réduire l’impact de la crise avec les moyens dont elles disposent avec des promotions et des offres promotionnelles, mais, il convient de rappeler qu’elles n’ont aucun contrôle sur l’évolution de la pandémie et sur les politiques de restriction de circulation », estime Olivier Ponti, vice-président de ForwardKeys. »L’effet du prix attractif sera donc limité, surtout que les consommateurs restent inquiets quant à l’interruption de leurs projets et au remboursement rapide des billets en cas d’annulation », ajoute-t-il.Aujourd’hui, plusieurs pays européens connaissent un rebondissement inquiétant dans les cas d’infections au coronavirus, chose qui va rendre la crise encore plus profonde. À long terme, le secteur aérien souffrira encore de la crise financière qui le secoue, une crise qui pourrait mettre fin à l’existence de certaines compagnies aériennes, lourdement impactées.

À Découvrir Aussi