Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Les piments sont-ils bons pour notre santé ? Peut-on manger trop pimenté ?

Bienfaits santé des piments

Le piment entre dans la composition de nombreuses recettes très appréciées par les Français. Purée de piments aux oignons, burritos épicés, guacamole, gaspacho de tomates pimenté…

Publicité
Publicité
Publicité

Sur le plan santé, plusieurs études ont démontré ses effets protecteurs contre certaines maladies. Une récente étude a démontré que le piment peut avoir des effets sur notre longévité. En effet, les consommateurs du piment rouge ayant un taux de mortalité de 21,6 % comparé à un taux de 33,6% chez les non-consommateurs. Est-il si bon pour la santé ? Découvrez 4 bienfaits des piments.

Les bienfaits des piments

Les piments doivent leur goût puissant à la capsaïcine, un antioxydant qui les rend plus ou moins piquants. Certains piments sont également riches en vitamines C, B et K.

Bons pour le cœur

Cette épice est bonne pour le cœur. une nouvelle étude italienne montre que la consommation régulière de piment réduit le risque d’accident vasculaire cérébral et d’infarctus. Cette étude a été réalisée dans le Sud de L’Italie, région où le piment est un ingrédient de base de la cuisine. En suivant 28 000 habitants pendant 8 ans, les chercheurs ont constaté que les volontaires qui consommaient de la cuisine pimentée au moins 4 fois par semaine avait un risque de décès par crise cardiaque réduit de 40% et un risque de décès par AVC, diminué plus que de moitié ;

Alliés minceur

Les piments sont également un allié de poids pour réussir un régime, dans la mesure où il augmente le sentiment de satiété tout en accroissant les dépenses de l’organisme. Il a un bel effet brûle-graisse. La capsaïcine diminue l’appétiten augmentant la sensation de satiété. Elle accélère le métabolisme etaide à « brûler » les graisses.

Contre le cancer

Une étude menée au Royaume-Uni a établi que la capsaïcine pouvait détruire de façon sélective les cellules cancéreuses lors de certains cancers (pancréas, poumon, prostate) : certains chercheurs pensent que c’est la raison pour laquelle certains types de cancer sont plus rares chez les Indiens et les Mexicains que chez les Occidentaux.

Bons pour la digestion

Le piment stimule les sécrétions digestives et le péristaltisme intestinal, donc notre tube digestif produit plus de sucs digestifs, d’une manière assez large. Les études confirment que la bouche produit plus de salive, le foie produit plus de bile, le pancréas produit plus d’enzymes digestives, l’intestin grêle aussi. Et tout le tube se contracte d’une manière plus tonique.

Donc excellente plante digestive. En revanche il faut savoir bien la positionner, elle n’est pas recommandée pour tout le monde mais elle est très bien chez la personne qui a une digestion lente, des ballonnements, avec une sensation de froid sur la digestion.

Peut-on manger trop pimenté ?

Si vous ne souffrez d’aucune maladie particulière, Manger des plats pimentés est conseillé. Cependant, il faut :

  1. Éviter les piments trop forts si vous avez l’estomac fragile. Ceux-ci pourraient vous causer des douleurs gastriques intenses ;
  2.  De manière générale, évitez de trop consommer cet aliment si vous souffrez de certaines pathologies (ulcère, colite, acidité gastrique) ;
  3. Par ailleurs, la consommation de piments, et plus largement d’épices piquantes, est fortement déconseillée en cas de crise hémorroïdaire ;
  4. Attention ! Les risques pour les yeux ! En effet, les muqueuses sont particulièrement sensibles au feu du piment. Si vous découpez du piment frais, utilisez des gants. Si vous avez manipulé un piment séché, broyé ou en poudre, Lavez-vous soigneusement les mains.
À Découvrir Aussi