PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

L’euro résiste malgré la baisse de la demande

Le change se fait désormais sur internt

Contrairement à ce qui a été prévu, la valeur de l’euro ne s’est pas complètement effondrée sur le marché noir des devises en Algérie. En effet, la devise européenne continue à résister devant le dinar algérien malgré la chute drastique sur la demande et la fermeture des principaux marchés noirs des devises, notamment celui du Square Port Saïd à Alger.

Publicité

Ainsi, malgré le recul de l’euro sur le marché noir, sa valeur reste très élevée par rapport au dinar algérien. La devise européenne est cotée à 185 dinar pour un euro, ce mercredi 1 avril et cela malgré que les acheteurs se font de plus en plus rare. On se retrouve ainsi devant une situation inédite ou la loi de l’offre et de la demande n’est pas respectée.

Les marchés du change informel, même fermés continuent d’exercer leur influence sur le taux de change. Les cambistes ne veulent pas lâcher prise et refusent de brader leurs devises à n’importe quel prix. Il faut ajouter à cela la crise économique que traverse le pays qui laisse beaucoup d’espoir aux gros bonnets de ce marché noir pour des lendemains où l’euro reprendra du poil de la bête et flambera à nouveau.

Lire la suite : Malgré la baisse drastique de la demande, l’euro résiste sur le marché noir

À Découvrir Aussi