Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Pourquoi une consommation excessive de riz est nocive pour la santé

Le riz et les maladies cardiovasculaires

Le riz est un des aliments les plus consommés dans le monde. Il peut accompagner tous les plats, mais une consommation excessive de cet aliment peut être dangereuse pour notre organisme. Voici pourquoi.

Publicité
Publicité
Publicité

Des chercheurs de l’Université de Manchester et de l’Université de Salford ont publié une étude qui confirme le lien entre la consommation du riz et les risques de maladies cardiovasculaires. Pour cause, le riz contient de l’arsenic inorganique dans ses grains.

Lire aussi : Presque tout le monde fait ces 3 erreurs lors de la cuisson du riz

En effet, le riz est une plante qui pousse dans l’eau. Elle fixe bien l’arsenic sous sa forme inorganique. On retrouve ce semi-métal en abondance dans l’eau des rizières, il représente un sérieux danger pour notre corps, car il favorise le développement de cancers et de maladie cardiovasculaires. Les chercheurs qui ont menu l’étude ont mis en évidence la relation entre la consommation de substance et le risque accru de décès.

Lire aussi : Riz cuit : Astuce pour le conserver et le réchauffer sans l’assécher

Pour limiter les risques de maladie, les chercheurs conseillent de modérer la consommation du riz, en optant pour du basmati ou du riz blanc, qui contiennent mois d’arsenic. Ils recommandent aussi de rincer le lit avant de cuire dans une grande quantité d’eau, afin de réduire sa teneur en arsenic inorganique.

Lire aussi : 3 erreurs que l’on fait tous en consommant de l’eau

À Découvrir Aussi