Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Rapatriement : combien y a-t-il d’Algériens toujours bloqués à l’étranger ?

Rapatriement – les Algériens bloqués à l’étranger – chiffres

Les autorités algériennes ont rapatrié plus de 13 000 ressortissants algériens bloqués à l’étranger, depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19.

Publicité

Cependant, des milliers d’autres sont toujours coincés dans plusieurs pays, et sans aucune information sur leur rapatriement. Leur situation est difficile et ils font face à des problèmes financiers et moraux. Ils ont lancé un appel au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour intervenir et mettre un terme à leurs souffrances.

Selon le quotidien Liberté, ils seraient, selon les estimations, pas moins de 4 400 personnes en France, 450 en Arabie saoudite, une cinquantaine en Italie, à peu près le même nombre en Espagne, plus de 600 en Turquie, 36 en Inde, 30 en Indonésie, sans compter d’autres en plus petit nombre au Brésil, aux USA, aux Maldives, etc.

Des étudiants en grand nombre qui se trouvent en Russie et dont le contrat avec les universités est arrivé à terme, se retrouvent contraint à un “exil forcé”.

Le rapatriement, qui a touché 600 personnes parmi les 1 200 qui s’y trouvaient en Turquie, n’a concerné que ceux dont les noms ont paru sur une liste publiée la veille du départ par l’ambassade d’Algérie à Ankara. Des personnes âgées, des familles, des malades attendent toujours de rentrer chez eux. Des groupes d’aide se sont organisés, depuis plus de deux mois, pour leur venir en aide mais ils rencontrent beaucoup de difficultés.

Ces Algériens bloqués à l’étranger et souvent loin de leurs familles témoignent de la grande souffrance et des humiliations à lesquelles ils sont confrontés.

Dans l’attente d’une réponse des autorités algériennes, les ressortissants algériens encore bloqués à l’étranger, espèrent un dénouement rapide à leur situation.  

Lire aussi : Coronavirus : près de 13 000 Algériens rapatriés à ce jour

À Découvrir Aussi