Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Ressortissants français bloqués en Algérie : comprendre la situation

Ressortissants français bloqués en Algérie – point sur la situation

Des vols quotidiens ont été mis en place sur Alger depuis le 27 mai afin de rapatrier les ressortissants français bloqués en Algérie depuis la mi-mars, en raison de la suspension des liaisons aériennes et maritimes en vue d’endiguer la propagation du coronavirus.

Publicité

“Nous allons mettre en œuvre trois vols quotidiens sur Alger à partir du 27 mai », avait déclaré le ministre français des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian.

De son côté, le consulat général de France à Alger avait annoncé « ASL Airlines France organise un vol spécial de retour au départ d’Alger vers Paris CDG les 27, 28, 29, 30 et 31 mai 2020 » et ce en « étroite collaboration avec les autorités françaises et algériennes ».

En effet, la France a multiplié les liaisons aériennes et maritimes vers l’Algérie, le Maroc et la Tunisie afin de pouvoir rapatrier quelques 15 000 ressortissants supplémentaires bloqués en raison de la pandémie de Covid-19.

De nombreux ressortissants français sont restés encore bloqués en dépit des quelques 350 vols spéciaux déjà affrétés qui ont permis le retour de 56 000 d’entre eux depuis le début des rapatriements jusqu’au 26 mai dernier.

Dans un Communiqué du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du Secrétariat d’État chargé des transports, publié le 5 juin 2020, la France a indiqué que la mobilisation est renforcée pour faciliter le retour en France des ressortissants français actuellement de passage en Algérie, au Maroc et en Tunisie et cela en coopération avec les autorités des trois pays qu’elle remercie. Cette coopération a permis aujourd’hui de renforcer sensiblement les offres de transport au bénéfice des ressortissants encore bloqués en Algérie, au Maroc et en Tunisie, dans le contexte inédit de fermetures de frontières, d’aéroports, de trafic aérien, de circulation, décidées par ces pays en raison de la pandémie du coronavirus.

Le communiqué a fait le point sur la situation des rapatriements dans les trois pays du Maghreb.

La situation en Algérie

En Algérie, plusieurs dizaines de vols d’Air France, Transavia et ASL ont été mis en place. Ils relient quotidiennement 4 à 5 fois par jour Alger à Paris. De nouvelles liaisons au départ de villes de province sont programmées d’Oran, d’Annaba, Bejaïa et Constantine.

Après celle du 1er juin, deux liaisons maritimes opérées par la compagnie Corsica Linea ont été effectuées les 7 et 9 juin entre Alger et Marseille (1000 passagers et 600 véhicules par traversée). D’autres liaisons ont été envisagées pour renforcer ce rapatriement.

Le dispositif des autorités françaises

Le ministère français chargé des transports a demandé aux compagnies aériennes de maintenir au maximum leurs lignes ouvertes vers la France et de modérer leurs prix. Il appartient à chaque voyageur de réserver et de prendre en charge son billet de retour sur le site Internet des compagnies aériennes qui affrètent ces vols spéciaux (Air FranceASL Airlines et Transavia). A votre arrivée en France, il vous sera demandé de présenter une attestation de déplacement international dérogatoire. et une attestation sur l’honneur d’absence de symptômes du covid-19.

Si votre Visa en Algérie arrive à expiration

Les ressortissants étrangers ne possédant pas la nationalité algérienne, bloqués en Algérie en raison de la suspension des liaisons aériennes et maritimes pour cause de pandémie du Covid-19, dont le visa de séjour en Algérie arrive à expiration, sont invités à se rapprocher du service de la circulation des personnes – Bureau de la circulation des étrangers de la Wilaya de leur lieu de séjour.
Une prolongation pour une durée de 30 jours renouvelable leur sera accordée en fonction de l’évolution de la situation épidémique dans le pays.

 

À Découvrir Aussi