Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Transport aérien entre l’Algérie et la France, pourquoi c’est compliqué

Transport aérien entre l’Algérie et la France

Le transport aérien entre l’Algérie et la France est devenu un sujet délicat. En 2019, le nombre de passagers était à plus de quatre millions. Suite à l’arrêt de la compagnie Aigle Azur septembre dernier, ses passagers n’ont jamais été remboursés après la faillite de la deuxième compagnie aérienne qui assure des liaisons entre les deux pays.

Publicité
Publicité
Publicité

La pandémie du coronavirus a permis de revivre le sujet du remboursement des billets. Suite au non remboursement des clients dont les vols ont été annulés suite à la fermeture des frontières aériennes, l’UFC Que Choisir a assigné en justice vingt compagnies aériennes, dont Air Algérie et Air France, après avoir déjà mis en demeure 57 compagnies aériennes pour certaines pratiques qui vont à s’opposent à la législation européenne concernant le remboursement. 

Il est important de rappeler que les frontières algériennes sont toujours fermées et l’Algérie fait partie de la liste européenne des pays accessibles à son territoire. Mais la France, considérant l’Algérie comme pays pas « sûr », n’a pas souhaité se joindre à cet accord, en laissant l’Algérie en dehors des pays autorisés à son sol. Aujourd’hui, la situation est très compliquée et semble figée et un retour du trafic commercial classique entre la France et l’Algérie n’est pas attendu avant septembre.

Actuellement, seuls des vols de rapatriement sont autorisés entre les deux pays et également les étudiants inscrits dans les universités françaises.

Air France effectue des dessertes quotidiennes de Paris vers Alger et ASL Airlines une dizaine de vols hebdomadaires Paris-Alger mais aussi de Lyon. Les prix des billets s’affichent élevés. Ils sont mis en vente à l’ordre de 340 euros contre une centaine d’euros pour les prix d’appel en morte-saison. En effet, les compagnies doivent financer l’aller à vide au départ de Paris avec le retour et ses passagers payants. Air Algérie opère à l’inverse, plein de passagers au départ de Paris et vide au départ d’Algérie. Plus de 5 000 ressortissants algériens ou binationaux seraient bloqués à Paris, souvent dans des conditions difficiles.

À Découvrir Aussi