Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Un avion de Royal Air Maroc a évité le crash après un décollage presque raté

Royal Air Maroc : un avion évite un crash de justesse

Un avion de la compagnie aérienne marocaine, Royal Air Maroc a évité le pire après un décollage presque raté à l’aéroport de Londres Gatwik, a révélé une étude de la Direction britannique des enquêtes sur les accidents aériens.

Publicité

Les faits remontent au 28 avril 2020, un avion de Royal Air Maroc qui effectuait la liaison Londres-Casablanca, avec 139 passagers à bord a failli sortir de la piste avec une vitesse de près de 360 km/h, rapporte de Daily Mail qui parle d’un décollage presque raté.

Les pilotes de l’avion avaient calculé que l’avion serait à mi-chemin de la piste de 3200 mètres lorsqu’il atteindrait la vitesse de 281 km/h, le point où l’avion pourrait se relever. Cependant, aucune alerte automatique n’a indiqué aux pilotes que l’avion a atteint la vitesse où le décollage ne pouvait plus être interrompu.

Résultat, l’avion a failli rater son décollage et sortir de la piste. Le décollage s’est produit seulement à 120 mètres de l’extrémité de la piste avec 13 secondes de retard.

Le rapport conclut, qu’il n’y avait pas de défauts dans l’avion, il était probable que les pilotes n’avaient pas saisi la vitesse de décollage dans le système ou qu’ils avaient supprimé par inadvertance.

Lire aussi : Alerte à la bombe dans un vol de Ryanair

À Découvrir Aussi