Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Publicité

Un homme menace de tuer tous les passagers de son avion

Il menace de tuer tous les passagers de son avion

La police américaine a procédé samedi 11 juillet, à l’arrestation  d’un passager du vol d’Alaska Airlines dans l’aéroport de Seattle, qui avait commencé, quelque temps après le décollage, à lancer des menaces à l’encontre d’autres passagers, a indiqué le Seattle Times.

Publicité
Publicité
Publicité

Le samedi 11 juillet, un avion d’Alaska Airlines a été contraint à faire demi-tour à son aéroport de départ à Seattle après qu’un passager a commencé à crier que Jésus était noir et a menacé d’exécuter toute personne à bord qui ne serait pas d’accord avec lui.

La vidéo prise à bord de l’avion qui reliait Seattle à Chicago, on entend demander aux passagers d’accepter que « Jésus était un homme noir » et menacer de les tuer s’ils ne le faisaient pas.

« Je vais tuer tout le monde. Acceptez-le. Meurs au nom de Jésus !», crie-t-il.

L’homme, qui n’était pas armé, a été maîtrisé par des membres d’équipage et des passagers puis remet à la police qui l’attendait à l’aéroport de Seattle.

Selon la vidéo, l’homme n’était pas noir et ses motivations restent pour l’heure inconnues.

À Découvrir Aussi