Quantcast
PUBLIEZ VOTRE CATALOGUE
Nom de la société
Nom du contact
Adresse mail du contact
Titre du catalogue
Dates de validité du catalogue
Région/ville
Sélectionner une ville
  • Tout le territoire
  • Adrar
  • Aïn Defla
  • Aïn Témouchent
  • Alger
  • Annaba
  • Batna
  • Béchar
  • Béjaïa
  • Béni Abbès
  • Biskra
  • Blida
  • Bordj Baji Mokhtar
  • Bordj Bou Arreridj
  • Bouira
  • Boumerdès
  • Chlef
  • Constantine
  • Djanet
  • Djelfa
  • El Bayadh
  • El M'Ghair
  • El Meniaa
  • El Oued
  • El Tarf
  • Ghardaïa
  • Guelma
  • Illizi
  • In Guezzam
  • In Salah
  • Jijel
  • Khenchela
  • Laghouat
  • M'Sila
  • Mascara
  • Médéa
  • Mila
  • Mostaganem
  • Naâma
  • Oran
  • Ouargla
  • Ouled Djellal
  • Oum El Bouaghi
  • Relizane
  • Saïda
  • Sétif
  • Sidi Bel Abbès
  • Skikda
  • Souk Ahras
  • Tamanrasset
  • Tébessa
  • Tiaret
  • Timimoun
  • Tindouf
  • Tipaza
  • Tissemsilt
  • Tizi Ouzou
  • Tlemcen
  • Touggourt
Catalogue
Description du catalogue

Voyage et nutrition : quels sont les aliments à éviter ?

Nutrition et voyage

Avec l’annonce de réouverture des frontières, les gens se préparent déjà pour les vacances d’été. Que ce soit un long voyage ou une courte escapade, la priorité est toujours aux bagages et aux documents. L’alimentation n’est pas dans le programme et pourtant, on entend régulièrement des amis dire au sujet de leur voyage : « Je n’ai pas eu de chance, je suis tombé malade en plein milieu de notre voyage… J’ai probablement mangé un truc pas net ?! »
Et lorsqu’on creuse un peu, on se rend vite compte que ce mauvais moment aurait sans doute pu être facilement évité.

Publicité

Pour éviter que cela vous arrive à vous aussi, nous vous proposons quelques conseils de base pour tout voyageur :

Ce qu’il faut éviter

  1. L’eau : La première « source » de problème, c’est l’eau… A l’étranger, il faut éviter de boire de l’eau du robinet. Attention aussi aux glaçons qui en général sont faits avec de l’eau douteuse et les glaces à l’eau qui sont à risque aussi. En cas de doute, buvez du thé car c’est moins risqué lorsque l’eau a été portée à ébullition … et c’est délicieux !
    Buvez de l’eau en bouteille (et vérifiez qu’elle est bien fermée à l’achat) ou assurez-vous que l’eau du robinet soit contrôlée et même filtrée ou bouillie ;
  2. Produits laitiers : Évitez les produits laitiers non pasteurisés ;
  3. La “street Food” : ou la nourriture de la rue, elle fait parfois rêver, mais elle peut aussi tourner en un cauchemar. Les aliments sont présentés sur un étal à l’air libre, exposés à la chaleur. Optez pour celle où il y a le plus de visiteurs car il s’avère être la meilleure option !
  4. Les aliments crus : à éviter tels que le poisson, les mollusques, les salades de fruits, les jus de fruits dilués ou même les viandes saignantes …ils sont des aliments à risque si La chaîne du froid n’est pas respectée !

Ce qu’il faut faire

  1. Vérifiez la bonne cuisson des aliments et essayez de jeter un œil sur le niveau d’hygiène en cuisine (si possible) ;
  2. Mangez de préférence des aliments non transformés. Cuisinez vous-même si vous le pouvez ;
  3.  Mangez des fruits frais bien lavés (et idéalement même pelés) ;
  4. Mangez des légumes cuits et bien chauds ou des légumes crus bien lavés (à l’eau pure) et préparés par vos soins. Evitez les salades « fraîches » ;
  5. Privilégiez les fruits secs qui sont remplis d’énergie, les barres de céréales qui contiennent des oléagineux (noix, noix de cajou, sésame, noisettes, etc.) et qui regorgent de vitamines et des minéraux. Ces aliments fonctionnent vraiment bien en voyage ;
  6. Les boîtes de thon, maquereau ou sardines sont une excellente source de protéines. Elles sont aussi très utiles pour leur teneur en bonnes graisses (acides gras polyinsaturés), en vitamines et minéraux. Vérifiez bien les dates de péremption.
  7.  Le miel : un aliment non périssable, qu’on trouve presque partout et qui donne plein d’énergie.  Il se marie super bien avec le pain frais, ou même avec les chappattis, les tortillas, etc.

Comment faire pour compenser la carence en vitamine C dans des endroits où les fruits sont rares ou inexistants ?

Si on voyage en montagne, ou dans un coin où on ne trouve pas de fruits. Les fruits déshydratés sont une bonne solution. On peut aussi imaginer de prendre une boite de vitamines en complément.

À Découvrir Aussi